Quand on a la dent dure avec Ladurée

LadureeUne petite envie de macarons, comme il vous en prend parfois (mais si), et me voici chez Ladurée au Printemps Haussmann.

Devant moi, dans la vitrine, le paradis du macaron s’étale en multiples couleurs (pistache, caramel beurre salé, Cédrat,…). Je regarde le vendeur avec des étoiles qui clignotent plein les yeux…

Moi : « je peux photographier? ».

Ton sec, sans un regard « pas de photos! ». (désolé, s’il vous plaît, je ne préfère pas…ne faisant pas partie du vocabulaire du charmant jeune homme). Malgré la froideur ambiante, j’opte pour la boîte de 24 macarons. Évidemment aucun conseil.

Moi : On en est à combien?
Soupir insistant. Comptage de mauvais gré. « 18 ».

Les tentatives d’humour furent aussi vaines que les phrases polies. L’accueil glacial, franchement désobligeant m’auraient presque incité à partir en courant chez Pierre Hermé si je n’avais pas été aussi motivée. Pour une trentaine d’euros, le minimum aurait au moins été un regard… Bref, cela m’a tellement gâché mon plaisir que pour une fois, je me suis fendue d’un courrier « papier » à Ladurée. La réponse, rapide, m’est arrivée sur papier glacé manuscrit sans aucune fausse note.  Ladurée en a conscience aussi: si dans la vie réelle un client mécontent en parle à 10 de ses amis, dans la vie « virtuelle », c’est plus de 6000 internautes qui seront au courant… Merci à Ladurée pour ses excellents macarons et ce courrier personnalisé qui ont fait oublier l’accueil hautain d’un vendeur à une blogueuse trop roturière pour mériter un « bonjour »🙂

titre21

Étiquettes : ,

7 Réponses to “Quand on a la dent dure avec Ladurée”

  1. Bleck Says:

    Ladurée… C’est sa femme qui doit être épanouie !!

    Bleck

  2. Nico Says:

    Tiens c’est bizarre, j’ai toujours eu des gens adorables chez Ladurée… Mais il faut dire que c’était Rue Royale ou Rue Bonaparte. Je ne sais pas comment ils sont au Printemps…
    Ce que je préfère, ce sont les pâtisseries… Bien moins chères que les macarons qui sont tout de même hors de prix ! Surtout le croissant aux noix qui est un véritable délice !

  3. miss Says:

    Le croissant aux noix !? mmmh, c’est bien tentant…

  4. Nico Says:

    C’est un croissant, fourré aux noix de pécan avec une sorte de frangipane, enfin quelque chose de particulier, et recouvert de sucre glace. Un peu lourd tout de même, mais quand on aime le sucré et les noix, c’est délicieux. Sinon il y a aussi le pain au raisins-canelle qui est une valeur sure…

  5. Tiuscha Says:

    J’étais une adepte de la Rue Royale, et ponctuellement Champs Elysées, mais vu que je ne suis plus parisienne… C’est fou comme un seul accueil désagréable peut descendre en flèche une image de marque d’excellence !

  6. helene frebourg Says:

    qaund je suis allee a paris en janvier lan dernier, ca ma fait le meme coup rue bonaparte, et jai plante la le gars avec sa boite
    parsk plaisir gache pour 30 euros, ah non

    ben jai file direct au bon marche et la je me suis regalee

    ya aucune raison de payer et detre maltraitee
    et comme tu dis, ils doivent pas connaitre le concept de communaute 2.0 !

  7. marie Says:

    tu as bien fait d’écrire. ces patisseries de luxe qui servent à la chaine des japonais ont oublié les règles de savoir vivre. On voit la différence à l’étranger et notamment au Japon où le client est roi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :